Café Parlote d’avril 2019

Café Parlote d'avril 2019 des Facilitateurs d'Alsace

Mardi 23 avril : édition n°6 du Café Parlote organisé par Les Facilitateurs d’Alsace. Une douzaine de participant.e.s  se retrouvent à la Brasserie Z sur les docks de la presqu’île Malraux à Strasbourg. Isabelle nous livre sa chronique.

Enseignante, coach, experte marketing, responsables d’innovation ou de projets culturels, entrepreneur, élue, … la diversité des profils promet des échanges riches et variés. Certains ont été formés à la facilitation, d’autres commencent à s’y intéresser, d’autres encore sont clients de la facilitation… Chacun a son histoire mais toutes et tous sont motivés par l’intelligence collective.

L’accueil par Laurence est chaleureux et des œufs en chocolat décorent la table. Oh surprise, les chocolats font partie du design de la réunion, ils sont là pour briser la glace. Chacun est invité à prendre un œuf pour jouer et un post-it pour écrire un secret de facilitateur. Il s’agit ensuite de deviner l’auteur du secret. Celui qui devine l’auteur du secret l’élimine et lui prend son œuf. Comme je suis la première, je reconnais l’humour de Bernard et gagne un deuxième œuf !

Chut, c’est l’heure des secrets !

Quelques secrets ? « Un secret de facilitateur » ; « Ne jamais oublier qu’on est là pour les autres » ; « Oser l’humour, le ton décalé » ; « Sourire » ; « Respecter les consignes » ; « Surtout pas être un expert du sujet » ; « Être garant du processus ».

Ce brise-glace est complété par un tour de table où chacun se présente rapidement et explique son lien avec la facilitation.

« J’ai découvert la facilitation il y a 10 ans pour mettre en mouvement les salariés. »

« J’aime apprendre, créer et réaliser des actions à plusieurs, coopérer. »

« Je suis une facilitatrice dans l’âme. »

« Je me définis comme un connecteur d’humains et d’idées… La facilitation offre une excellente boîte à outils pour cela. Et en plus, notre collectif me permet de favoriser le dialogue et lutter contre l’isolement. »

« Je pratique la facilitation en maternelle pour rendre les enfants acteurs … leur implication change l’ambiance de la classe. Les enfants perturbateurs trouvent leur place dans cette dynamique. »

« Lors d’une facilitation, j’ai été bluffé par la technique du forum ouvert (outil que j’adore) et l’implication des participants. » 

« Je voulais m’orienter vers les dynamiques coopératives en déménageant à Strasbourg. Et c’est en préparant ma nouvelle vie que j’ai découvert Les Facilitateurs d’Alsace ! »

Apprendre les uns des autres

En préparant la rencontre de ce soir, Laurence et Francis ont souhaité revisité le design du Café Parlote. Du coup, on ne présente plus nos expériences flops mais uniquement nos tops. L’idée est toujours la même : apprendre les uns des autres. « C’est un peu comme un Flash Codev ou du micro Codev », précise Laurence. Le Codev porte sur des problématiques vécues par les participants : il est ancré dans une réalité professionnelle. L’objectif est l’amélioration des pratiques et l’ancrage d’une conduite de changement.

Les échanges qui s’ensuivent portent sur des éléments qui ont marqué la pratique de la facilitation et sur les difficultés rencontrées. Et c’est en mode pop corn que se poursuit la dynamique de partage. Pour lancer une non-réunion, le facilitateur invite les participants à s’exprimer spontanément, sous ordre précis. L’utilisation de l’expression pop corn suffit souvent à  » libérer généralement l’énergie des participants. Le mode pop corn est une alternative à un tour de table traditionnel.

Francis recommande le bouquin Passez en mode workshop agile, de Jean-Michel Moutot, David Autissier et François-Xavier Duperret (Ed. Pearson – 2/2018), qui décrit 50 nouveaux ateliers pour améliorer l’agilité de votre équipe.

Bernard en profite pour proposer aux autres membres de l’équipe-cœur des Facilitateurs d’Alsace de rencontrer fin mai des membres de UX FLUPA Alsace, un collectif regroupant des experts travaillant sur l’expérience utilisateur (UX).

Catherine exprime une autre attente : « J’ai besoin de vos conseils : la Région Grand Est souhaite renforcer la démocratie participative territoriale. Comment s’y prendre ? L’idée est d’expérimenter deux thématiques en juin prochain. Je souhaite aussi développer la coopération et la co-construction dans et avec l’économie solidaire et sociale, créer une sorte de Coop Academy pour structurer une coopération durable afin de répondre à des enjeux de survie et de développement des territoires. »

Cathy évoque l’intérêt de laisser une trace des idées produites lors d’une séance d’intelligence collective. « Après une journée d’intelligence collective qui réunissait une quarantaine de personnes, nous avons rédigé un livret récapitulant la méthodologie, la matière produite et les engagements exprimés par chacun, ceci afin de garder dans la durée, plus que l’illusion fusionnelle, le lien émotionnel, qui était très forte ! »

« J’ai découvert un nouveau format de pitch vraiment génial, exprime Laurence, tout sourire aux lèvres ! C’est le pitchmotion, la réalisation d’un pitch en vidéo. C’est très efficace et les équipes s’amusent vraiment beaucoup à produire leur pitch de cette façon. » Laurence renchérit : « Et pour la première fois, j’ai co-construit le design de la facilitation avec les facilitateurs internes : une construction entre pairs très appréciable ! »

Pour sa part, Marcellin explique qu’il est en train de réaliser un nouveau support de facilitation. « J’ai envie de vous présenter mon jeu de carte brise-glace que je m’apprête à éditer et de le co-développer avec vous ce soir. »

Café Parlote : travailler et manger, est-ce bien raisonnable ?

Les participants décident de passer à table en se répartissant en deux sous-groupes pour se mettre en mode production et enrichir deux des sujets évoqués : le développement de la coopération pour une économie solidaire et sociale durable ; le jeu de cartes brise-glace.

Il est 22 heures. Catherine et Marcellin remercient le collectif car les échanges ont permis à leurs projets d’avancer. Vient le check out : les participants sont contents de ce nouveau Café Parlote qui leur a effectivement permis d’enrichir leurs connaissances et de challenger leurs expériences.

Facilitation graphique signée Marcellin Grandjean autour du Café Parlote des Facilitateurs d'Alsace d'avril 2019
Facilitation graphique signée Marcellin Grandjean

Lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *