Co-construisons un défi utilisateurs en vue du Hacking Industry Camp

Mardi 11 juin 2019, le Pôle de l'Habitat Social à Strasbourg accueille une rencontre publique inédite proposée par Les Facilitateurs d'Alsace et Flupa UX Alsace  au bénéfice d'un projet de CUS Habitat, soutenu par ÉS.

Mardi 11 juin, le Pôle de l’Habitat Social à Strasbourg accueille une rencontre publique inédite proposée par Les Facilitateurs d’Alsace et Flupa UX Alsace  au bénéfice d’un projet de CUS Habitat, soutenu par ÉS.

Après les Colibris Saverne la semaine dernière, CUS Habitat a bénéficié de l’expertise conjuguée des Facilitateurs d’Alsace et des experts de l’association Flupa UX Alsace. Le thème ? Co-construisons un défi utilisateurs en vue du Hacking Industry Camp* ! Une rencontre facilitée par Bernard Bloch (ÉS), Teddy Wilhelm et Pierre Fritsch (Impact Positif).
 Mardi 11 juin 2019, le Pôle de l'Habitat Social à Strasbourg accueille une rencontre publique inédite proposée par Les Facilitateurs d'Alsace et Flupa UX Alsace  au bénéfice d'un projet de CUS Habitat, soutenu par ÉS.
Ils en avaient rêvé il y a moins de deux mois, Les Facilitateurs d’Alsace et Flupa UX Alsace ont depuis réussi à organiser une soirée collaborative entre leurs « membres » le 27 mai dernier, et hier soir une première rencontre public alliant leurs expertises communes.
Mais revenons à la rencontre d’hier. Il y a quelques semaines, des experts de CUS Habitat et d’ÉS s’étaient rencontré pour envisager plusieurs actions autour de la transition énergétique. Parmi ces actions, l’idée avait germé de proposé un défi commun lors du prochain Hacking Industry Camp (HICamp) qui aura lieu ‪du 11 au 13 octobre 2019‬ à Strasbourg. Inspiré par ÉS, les dirigeants de CUS Habitat ont effet décidé de participer activement au HICamp afin d’accélérer leur transformation numérique et sociétale.

Une première ébauche de défi pour le #HICamp : « Comment mesurer la satisfaction de locataires ayant bénéficié d’une réhabilitation lourde de leurs immeubles et logements ? »

Mardi 11 juin 2019, le Pôle de l'Habitat Social à Strasbourg accueille une rencontre publique inédite proposée par Les Facilitateurs d'Alsace et Flupa UX Alsace  au bénéfice d'un projet de CUS Habitat, soutenu par ÉS.Les échanges précédents ont donné envie aux facilitateurs et experts UX de challenger la première ébauche de défi imaginé par CUS Habitat et ÉS. Leur proposition de rencontre et la date validée, c’était parti pour deux heures de non-réunion et d’ateliers collaboratifs qui ont réuni une vingtaine de personnes.

Après une rapide présentation des Facilitateurs d’Alsace et de Flupa UX, Bernard Bloch explique aux participants ce qu’était le Hacking Industry Camp. Initié par ÉS et Alsace Digitale il y a 4 ans, le HICamp est un hackathon dédié à l’industrie, un évènement de 54 heures destiné à bousculer les idées et à faire émerger de nouveaux projets.
Mardi 11 juin 2019, le Pôle de l'Habitat Social à Strasbourg accueille une rencontre publique inédite proposée par Les Facilitateurs d'Alsace et Flupa UX Alsace  au bénéfice d'un projet de CUS Habitat, soutenu par ÉS.
Mais plus que ces 54 heures, ce sont des semaines de préparation en amont avec des coaches proposés par Alsace Digitale, puis effectivement 54 heures intenses enchaînant à partir du vendredi soir pitch de présentation du défi, sélection des défis par les 150 étudiants et professionnels présents, recrutement de l’équipe, management d’équipe et développement d’une preuve démontrant la faisabilité du défi, pitch de présentation finale et remise des prix… avant de revenir au travail le lundi matin, tout en poursuivant le défi récompenser.

« Le Hacking Industry Camp représente aussi et surtout un accélérateur de développement personnel et professionnel ! »

Comme le souligne Bernard, « le HICamp a plusieurs vertus. Il permet d’une part à une entreprise de participer au développement de l’industrie et des services 4.0, de développer l’open-innovation interne et externe avec toutes ses parties prenantes, de mettre en place des processus d’idéation pour transformer des idées en solutions. Il permet d’autre part aux salariés de contribuer à relever les nouveaux défis de leur employeur et de la société en général, d’apprendre à vendre des projets et à manager une équipe projet. Enfin, à l’heure du désengagement des salariés, le HICamp représente aussi et surtout un accélérateur de développement personnel et professionnel ! Personne ne ressort intact de ces 54 heures de hackathon ! », conclut-il avec un grand sourire.

Accélérer la transformation et la modernisation de l’Office Public de l’Habitat de l’Eurométropole de Strasbourg

Après une rapide présentation de CUS Habitat, son directeur général, Jean-Bernard Dambier, souligne sa réelle motivation d’accélérer la transformation et la modernisation de l’Office Public de l’Habitat de l’Eurométropole de Strasbourg, notamment grâce à la dynamique du Hacking Industry Camp.

Pierre Fritsch et Teddy Wilhelm proposent ensuite aux participants de se répartir en quatre groupes qui vont chacun tenir l’un des rôles proposé par la méthode appelée Les six chapeaux de Bono, permettant justement de regarder les choses sous un jour nouveau, selon six façons de pensées : neutralité, émotion, créativité, optimisme, pessimisme, organisation.

Les enjeux d’une réhabilitation pour CUS Habitat et ses locataires

Teddy interviewe ensuite Jean-Baptiste Malingre, secrétaire général de CUS Habitat, sur trois questions, demandant parallèlement aux quatre groupe de réagir selon la méthode de pense qui leur a été attribuée.

  1. C’est quoi CUS Habitat ?
  2. Pourquoi souhaitez-vous participer au HIC ?
  3. Quels sont les objectifs autour de la réhabilitation ?
Teddy demande ensuite aux participants de sélectionner trois réactions par tables, en fonction de leur caractère, puis de les partager avec l’ensemble du groupe.
Cette phase d’appropriation acquise, Pierre invite chaque groupe a essayé de formuler une hypothèse en complétant la phrase suivante : Actuellement, CUS Habitat souhaite [ action à mener ], car [ besoin exprimé ], afin de [ objectif à atteindre, critère de réussite ].
L’exercice suivant consiste à identifier les parties prenantes pouvant contribuer à l’atteindre de l’objectif formulé dans l’hypothèse de chaque groupe, en précisant leurs rôles potentiels. Puis Pierre leur demande de préciser le rôle que peut jouer l’utilisateur final, c’est-à-dire le locataire.
Mardi 11 juin 2019, le Pôle de l'Habitat Social à Strasbourg accueille une rencontre publique inédite proposée par Les Facilitateurs d'Alsace et Flupa UX Alsace  au bénéfice d'un projet de CUS Habitat, soutenu par ÉS.
Après ces différentes séquences qui ont permis aux participants de braquer la caméra de leurs pensées sur la problématique des locataires, et non plus sur celle de CUS Habitat, Teddy propose à chaque groupe de rédiger un Challenge Design pour les aider à répondre à cinq questions :
  • Qui a le problème ?
  • Pourquoi ? (5 why)
  • Le défi à relever est-il réalisable ?
  • Permet-il de générer de nombreuses idées de solution ?
  • Est-il facile à comprendre ?
  • Est-il basé sur des observations et des faits concrets ?

Pour cela, il leur demande complémenter une nouvelle phrase synthétique : Comment pourrait-on aider le locataire qui [ contexte dans lequel se trouve le locataire ], à [ action qu’il doit/souhaite réaliser ], afin de [ résoudre un problème ou répondre à son besoin ].

L’heure de fin approche et Bernard propose alors un dernier exercice à chaque groupe, leur permettant de s’entraîner à pitcher leur défi, un aspect essentiel lors d’un hackathon. Après avoir donné des conseils aux participants, ils leur laissent 12 minutes pour préparer un pitch de 1 minute qui illustrera leur Design Challenge.

Le moment de stress arrive mais dix minutes plus tard, après le pitch d’une petite minute par chacun des quatre groupes, les applaudissements nourris démontrent que plaisir et travail sont bel et bien compatibles.

A suivre.


Lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *