Nous avions un rendez-vous surprise

Jeudi 30 avril 2020, 17h26, les Facilitateurs d’Alsace ouvrent l’accès à Teams, la plateforme électronique accueillant le rendez-vous surprise et sa cinquantaine de participants effectifs.

Sur l’écran apparaissent un Welcome et des consignes (coupez vos micros et vidéos, on se retrouve dans la conversation.

30/4/2020 : le rendez-vous surprise des Facilitateurs d'Alsace

Dans la conversation, apparaissent les salutations des participants… 

Bonjour à toutes et tous, Bienvenues ; Bonjour à tous 😉 ; Enchanté ; Bonjour tout le monde ; Bonjour tout le monde enchanté ; Buonasera alors 😊 ; Bonjour à jour ! ; Bonjour à tous c’est calme 😊 ; Bonjour ! ; Bonjour à toutes et tous …

Bienvenue surprise !

Puis Bernard prend la parole pour accueillir tout le monde et présenter le programme de l’heure qui va suivre, ainsi que les prénoms et visages souriants des quatre autres facilitateurs de ce rendez-vous : Valérie, Marcellin, David et Isabelle.

Bernard propose un petit entraînement pour que les participants s’habituent à aliment dans la conversation. Le brise-glace visuel (icebreaker) tient en deux questions successives, accordant chaque fois une minute aux participants pour y répondre.

De quelle commune écrivez-vous en ce moment ?

30/4/2020 : Le rendez-vous surprise des Facilitateurs d'AlsaceLes réponses fusent et une carte d’Alsace ouverte sur la Lorraine Paris et Lyon se dessine.

Asnières (92), Balschwiller (68), Dangolsheim, Kehl (DE), Herrlisheim, Holtzheim, Illkirch, Lyon (69), Molsheim, Mulhouse (68), Nancy (54), Ostwald, Paris (75), Pont-à-Mousson (54), Sarreguemines (57), Schiltigheim, Souffelweyersheim, Stosswihr, Strasbourg (dont Meinau, Koenigshoffen, ma belle Montagne-Verte, de la chambre d’amis), Vendenheim, La Wantzenau, Wittelsheim (68), Wolfisheim…

Et J. d’ajouter Konfinheim, la malnommée 🙁

Puis Brnard propose et affiche la seconde question.

Un mot pour exprimer votre état d’esprit ici et maintenant ?

A fond les ballons ; Apeurée ; Atterrissage ; Au top ; Bien ; Confiné ; Connectée ; Content.e (x2) ; Copain avec tous ; Coquin ; Curieuse.x (x7) ; Embrouillée ; Énergique ; Enjouée ; Enthousiaste (x3) ; Intriguée ; Joyeuse.x (x2) ; Soleil ; Optimiste ; Rieuse ; Super zen ; Vive la fête du travail ; Zen.

En résumé, ce nuage de mots est plus visuel.30/4/2020 : Le rendez-vous surprise des Facilitateurs d'AlsaceC’est ensuite Marcellin qui présente rapidement les Facilitateurs d’Alsace, remplaçant au pied levé Valérie dont la connexion vient de lâcher.

Dans la conversation, K-la-Lyonnaise lance un appel pour faire le lien avec le collectif des facilitateurs existant en Rhône Alpes 😉

Puis Marcellin garde le micro pour un icebreaker audiovisuel.

Le yoga du rire

30/4/2020 : le rendez-vous surprise des Facilitateurs d'Alsace

Après quelques explications sur le yoga du rire, Marcellin intime aux participer de « lâcher le rire confiné en vous ! »

30/4/2020 : le rendez-vous surprise des Facilitateurs d'Alsace

Certains n‘ayant ni micro ni vidéo sur leur PC et s’expriment du coup dans la conversation : Sans le son ☹ ; Rieuse ; ahahahahahahahahahah ; Super idée ! ; Merci ! ; Wow, classe cet icebreaker virtuel ! ; Top merci !

Entre temps, Valérie était parvenue à se reconnecter pour faire admirer son rire très communicatif !

Petites séquences d’intelligence collective

Séance 17h41, David facilite la séquence suivante avec Isabelle. David explique la nouvelle consigne : « Je vais poser une question qu’on va vous afficher à l’écran, et vous aurez 9 minutes pour y répondre toujours dans la conversation. Pendant que vous écrirez, Isabelle et moi vous liront à voix haute votre production. Puis, nous vous poserons une seconde question.

QU’AURIEZ ENVIE DE GARDER OU DE CRÉER APRÈS LE CONFINEMENT ?

Les réponses fusent et très vite Isa et David sont débordées pour les lire sereinement. 203 réponses sont ainsi exprimées en 9 minutes !

30/4/2020 : le rendez-vous surprise des Facilitateurs d'Alsace

En les regroupant, les principales idées tournent autour…

  • Des relations humaines: Les vidéos avec les amis éloignés géographiquement ; Un max de rencontres dynamiques en virtuel ; ​Prendre plus de nouvelles de nos proches plus régulièrement (x4)  ; Plus de profondeur avec les amis (x4) ; Faire coucou aux voisins à 20h ; De vrais apéros sans Skype ou WhatsApp (x2) ; Les vidéos apéro avec la famille et amis éloignés (x4) ; L’apéro virtuel en famille trois générations ; Du temps de création avec mes enfants (x2) ; Prendre le temps pour regarder mes enfants​ ; Revoir Thomas ici présent mais à Paris et le serrer dans mes bras ; Allez voir ma copine Catherine 😉 ; Laisser infuser tous les bons moments passés en famille ; Bernard : Partager un selfie avec Alex ! ; Alex : Faire sourire Bernard avec mes selfies 🙂 ; Le joueur de balafon et de kora dans ma rue à 18h : Catherine : Demander une graine à Marcellin ; Marcellin : ​Envoyer la graine à Catherine ; ​Bernard : Refaire un TEDX avec Eléa ! ; Éléa : 😊 ; Marcellin : Dire bonjour à Valérie ; Bernard : 😊 ; Valérie 😊 😊 ; ​Apprécier la voix d’Isabelle et David ; ​Être moins dans l’attente des autres et plus ouvert aux autres. 
  • ​​​​​​​Du temps retrouvé: Un autre temps de réflexion (x2) ; La flexibilité du temps de travail ; ​Plus de temps pour le jardinage ; Du temps pour moi (x4) ; Plus de temps pour moi et mes proches ; Moins de temps de transports ; Garder le temps pour ne rien faire (x3) ; S’ennuyer (juste ce qu’il faut) ; Prendre le temps ; Du temps en famille ; Plus de temps avec mes enfants ; Me réveiller quand je veux (x2) ; Ralentir (x2) ; Garder à l’esprit qu’on est tout le temps dans le même bateau, pas que lors des crises. 
  • ​​D’une nouvelle vision des choses: ​Le sens des priorités ; La capacité à innover qui est en nous et que nous avons découverte par l’urgence de la situation ; Avoir accès gratuitement à plein de trucs par internet ; Prendre de la hauteur sur les contrariétés du quotidien ; Moins de déplacements polluants (x3) ; Un ciel sans avion ! ; Le silence retrouvé (x2) ; Moins de bruit et plus de sons de la nature (x3) ; Le ciel étoilé sans pollution ; ​Revoir Starlink dans le ciel sans nuage ; Respirer à Strasbourg ! ; Plus de virtuel pour les introvertis. 
  • D’enjeux sociétaux : Allier déconfinement et développement durable ; Plus de solidarité (x4) ; Passer des appels téléphoniques à des personnes isolées ; Faciliter les relations entre voisins (x2) ; Aider les commerçants de proximité !! ; ​Être efficace en conf’call ; Continuer de rester sur l’essentiel ; Regarder les gens autrement, échanger des regards au-dessus du masque ; Marcher autour de chez soi en se disant bonjour ; Continuer à rire ; Aider à l’éducation à distance pour les élèves en difficulté ; De la sobriété dans nos modes de consommation (x2) ; Moins de pollution ; Créer plus de pistes cyclables 😉 ; Plus de jardins potagers partagés dans un même quartier ; Encourager l’agriculture urbaine et y acheter ses légumes ou fruits ; Proposer au maire de faire un sens unique sauf pour les vélos ; M’investir dans l’accompagnement de la fin de vie ; ​Créer une chaîne YouTube dédiée au féminisme ; Plus de participation citoyenne ; Réfléchir au monde de demain à un niveau local ; Cocréer un monde du respect de la vie ; Créer un magasin d’objets gratuits ; Favoriser l’utilité sociale dans les métiers ; Une meilleure rémunération pour les métiers mal vus socialement ; Être reconnaissant d’être en bonne santé. 
  • ​​​​​​D​‘envies et de nouvelles habitudes associatives et professionnelles : ​Retourner au boulot à vélo ; Limiter nos déplacements non essentiels ; Encourager les réunions en visio, quand on se rend compte qu’elles peuvent remplacer celles en présentiels pour éviter les déplacements inutiles ; Arriver en avance aux non-réunions ; Une part plus grande de télétravail (x3) ; ​Promouvoir le télétravail dans les entreprises qui en ont encore peur ; Garder la dynamique et l’investissement des équipes à déployer les activités en télétravail ; Oser se mettre à la facilitation à distance ​; La créativité ; Klaxoon !!!! ; L’innovation collaborative ; La solidarité des échanges de travail, pas de retour en arrière possibles ; ​Des Skype avec mes enfants sur les genoux ; Des semaines de travail moins longues ; Participer à plus de conférences et webinaires (x2) ; Horizontaliser les lignes hiérarchiques en entreprises ; Encourager la transversalité en entreprise ; Aider nos partenaires et nos amis à utiliser aussi des outils collaboratifs ; Une autre temporalité pour gérer les projets ; ​Sensibiliser au droit à la déconnexion ; Garder du temps pour les activités de développement personnel ; ​Parler vrai ; Aller manger à l’ère végane avec les amis Facilitateurs d’Alsace. 
  • ​​​​D’envies et de nouvelles habitudes privées: Faire du sport régulièrement (x7) ; Refaire du vélo ; ​Se promener chaque jour (x2) ; Apprendre à être bien chez soi ; Faire mon pain (x3) ; ​Manger dehors sur ma terrasse ; Profiter de mon jardin ; Cuisiner les plantes sauvages ; ​​ Plaisir de cuisiner (x3) ; Que mes filles cuisinent ! ; Me reconnecter à la nature (x5) ; ​Raconter tout ça aux arbres ! ; Observer et écouter les oiseaux (x2) ; Consommer local et de saison (x2) ; Aller vers plus de zéro déchet ; Le compost sur balcon ; Une ferme communale ! ; Lire (x4) ; Écrire des poèmes ; Peindre (x2) ; Miro ; Chanter à distance avec la chorale ; Ouiii chanter ! ; Avoir l’accès à la culture à n’importe quelle heure ; Voir de vieux films ; Méditer (x5) ; Des moments privilégiés avec soi-même 🙂 ; Les séances de yoga de l’Opéra du Rhin ; Couper internet plus souvent ; Faire ce dont j’ai envie ; Jeux de société (x3) ; Le calme ; Contempler ; Continuer à être curieux ; ​Rester à la maison ; Redécouvrir son quartier (x3) ; Économiser ; ​Continuer à faire des camions en bois ; Continuer à faire les courses moins souvent ; Ne plus aller chez le coiffeur ; ​Retourner chez le coiffeur 🙂 ; Faire moins de courses plus souvent ; Apprendre à faire des pancartes pour du militantisme 😉 ; M’engager dans le stop pub. 
  • ​​​​De l’humour retrouvé : ​Stéphanie de Monaco ! Remplir un papier en sortant, non je blague … ;

Cette liste à la Prévert est un vrai livre de suggestions de titres de films ou d’idées pour alimenter des programmes politiques post-confinement.

Petit zoom sur un échange impromptu à 17h51
– Karine : la séquence dure combien de temps ?
– ​Isabelle : 1 min encore
– Karine : en tout cette séquence dure combien de temps ?
– Marcellin : La session dure jusqu’à 18h30 

Il est maintenant 17h53 et David annonce la question suivante.

PARMI TOUTES LES IDÉES NOTÉES ET ENTENDUES, LAQUELLE VOUS MARQUE LE PLUS, OU À LAQUELLE AURIEZ-VOUS ENVIE DE CONTRIBUER ?

  1. Garder à l’esprit qu’on est tout le temps dans le même bateau, pas que lors des crises
  2. ​Une meilleure rémunération pour les métiers mal vus socialement
  3. ​Faire des panneaux pour militer
  4. ​Plus de solidarité au quotidien
  5. ​Consommer moins et mieux
  6. ​Cohésion avec les voisins
  7. ​Sobriété+ solidarité
  8. ​Parler aux arbres
  9. ​Regarder ses enfants grandir
  10. ​Lire
  11. Davantage parler avec les voisins
  12. ​Tous dans le même bateau tout le temps !!!
  13. Davantage de solidarité
  14. ​Marcher autour de chez soi en disant bonjour
  15. ​Prendre du temps pour soi, et donc respecter le temps de l’autre
  16. ​Aider les associations sportives et autres à exister à distance
  17. ​Encourager l’économie locale (alimentaires et autre)
  18. ​Plus de temps pour voir les enfants grandir
  19. ​Des salaires mieux ajustés à l’utilité sociale
  20. ​Généraliser plus de télétravail
  21. Optimiser les outils internet
  22. ​Garder du temps pour soi, pour la nature et chanter 🙂
  23. ​Garder le rythme du sport quotidien
  24. ​Moins mais mieux !
  25. ​Prendre soin du Vivant
  26. ​Consommer local et favoriser les initiatives locales solidaires
  27. ​La contemplation comme source de bien-être
  28. ​Chanter
  29. ​Oui, moins mais mieux …
  30. ​RDV nationaux de BONTE
  31. Proposer des réflexions facilitées par Les Facilitateurs d’Alsace sur ces thématiques émises ici
  32. ​Temps de gratitude
  33. ​Travailler au développement durable pour vivre le monde autrement
  34. ​Plus de réunions en visio plutôt qu’en présentiel
  35. ​Se déplacer moins et mieux
  36. ​Semer des graines et en envoyer
  37. ​Verdir l’économie
  38. ​Se déplacer moins
  39. ​Plus de local, moins de déplacements et au niveau des relations aussi
  40. ​Relocaliser
  41. ​Prendre le temps
  42. ​Semer des CHANDOU doux et les partager
  43. ​« Moins mais mieux », je rebondissais sur l’idée de Nicolas
  44. ​Connecter avec les gens éloignés géographiquement plus souvent
  45. ​Ouvrir un salon de coiffure solidaire
  46. ​Modèle économique pour relocaliser
  47. ​Prendre le temps
  48. .. Écouter son rythme propre
  49. ​Mieux rémunérer les emplois de proximité qui ont révélé leur valeur pendant la crise
  50. ​Faire du sport tous les jours
  51. ​Faire abstraction des informations anxiogènes
  52. ​Ouvrir des espaces temps pour prendre le temps ensemble
  53. ​M’investir dans le Sans 5G
  54. ​En lien avec être connecté tout le temps…
  55. ​Généraliser les espaces de coworking
  56. ​Mettre l’humain au cœur de tout, même à distance virtuellement. Comme ici !
  57. ​Oui, je suis ok, mettre + de rencontres même dans le virtuel
  58. ​Partager les temps forts amis-enfants-copains

Il est 18h02 et l’idée d’un vote émerge pour hiérarchiser les idées émises. Une fausse bonne idée, à en croire la conversation qui s’ensuit, en toute bienveillance.

On peut voter en mettant des cœurs sur les idées dans le fil teams
– ​Je l’ai fait au fil de l’eau
– ​Impossible pour moi
– ​C’est pas mal les cœurs mais ça ne permet pas hiérarchiser… ?
– ​Ou reprendre dans un schéma/ nuages ? Y a-t-il des facilitateurs graphiques dans la place ???
– Impossible aussi, pas la bonne version
– ​Pas possible quand invité
– ​Pas possible en accès direct par le navigateur
– Pas possible sur téléphone désolé
– Désolée
– ​Merci quand même pour l’idée
– Karine =)
– Super idée Karine
– Merci Karine nous étudierons la faisabilité de l’idée !

Un icebreaker expérimental

18h04. David, David demande à tous les participants de couper leur vidéo et d’ouvrir leur micro, pour un icebreaker sonore à l’aveugle, expérimental, proposé et facilité par Bernard.

Le Tac au tac sonore des Facilitateurs d’Alsace

30/4/2020 : le rendez-vous surprise des Facilitateurs d'Alsace

Bernard explique la consigne qui s’affiche à l’écran : On ouvre tous nos micros pas la vidéo) et on se tait. OK ? A mon GO, un premier participant va dire un mot qu’il a envie de partager ici. Puis, un autre participant rebondit en exprimant un nouveau mot. Ainsi de suite pendant 8’ max. VOTRE DÉFI ! Parler les uns après les autres sans vous concerter.

Bernard demande à Alex de commencer. Et c’est parti

  • Joie ; Chocolat ; Saperlipopette ; Collectif ; Démocratie ; Papillon ; Salut (x2) ; Nature (x2) ; Soleil (x2) ; Pluie ; Semer ; Humain ; Récolte ; Visio conf ; Barbe ; Claquettes ; Chaleur ; Ahahahah ; Coiffeur ; Valises ; Commun ; Déconfiné ; Week-end ; Onomatopée ; Rando ; Prout ; Partage ; Chat ; Écrire.

Après cette première expérience amusante mais un peu cafouilleuse, Bernard annonce aux participants la consigne suivante : VOTRE VICTOIRE ? Une histoire multivoix, si possible fluide et audible ! Rappel : tous les micros restent ouverts.

Avant de lancer le GO, Bernard souligne que « 100% des gens qui y sont parvenus l’ont essayé ! »

Comme nous n’avons pas enregistré l’histoire, David nous la refait de mémoire.

  • Un jour de pluie, le Premier Ministre planta des tomates sur sa terrasse avec bienveillance en guise de bonne intention. A côté de lui, un chat. Soudain apparaît un OVNI. En sortant de l’OVNI, les extraterrestres entrent en collision avec le chat. Alors le chat dit au Premier Ministre : Champignon ! Regarde, des extraterrestres au milieu de ce ciel magnifique … le chat prend le temps de bien observer Bernadette Chirac puis dit : « Allons danser
    C’est alors que soudain, le Premier Ministre et un petit homme vert voulurent rester sur Terre. Mais le chat et le chien ne voulurent pas et grimpèrent dans la soucoupe avec une chèvre.
    En chemin, en voiture dans les étoiles, ils rencontrèrent un pangolin qui leur dit : « Je vais sur la Terre vous présenter ma copine chauve-souris.
    Et atterrissant, ils virent un Humain atteint du Covid-37 qui portait un masque et qui parlait mais dont on n’entendait que Mmmmmm Mmmmmm à cause de son marque…

Bernard sonne la fin de l’histoire improvisée et félicite les 50 co-auteurs présents. « C’était plus fluide qu’avant et en plus l’histoire ne manque pas de charme ! » Du coup, il propose à tous les participants de s’applaudir, tous ensemble cette fois-ci !

Hi hi hi de fin

30/4/2020 : le rendez-vous surprise des Facilitateurs d'Alsace

Pour presque conclure, Marcellin invite les participants à un nouveau rire collectif, puis à exprimer dans le chat un dernier mot.

Bernard invite également eux qui le souhaitent à ouvrir leurs micros pour des échanges live. S’engage alors une conversation entre Lao, Solène, Juliette, Fabienne et Elodie qui est du-67-mais-connait-plein-de-gens-en-68-qui-participeraient-volontiers-pour-créer-un-collectif-dans-le-Haut-Rhin. De même Éléa à Paris et Alex à Nancy se verraient bien lancer un tel collectif pour mobiliser leur territoire. Et Karine à Lyon aimerait bien créer des passerelles avec les Facilitateurs d’Alsace !

  • Très belle idée ! Ouvrir Les Facilitateurs d’Alsace à d’autres collectifs & en visio de temps en temps, surtout avec les nouvelles expériences de facilitation ne ligne
  • C’est ça la nouvelle ère qui s’ouvre !
  • Yes pour expérimenter !!!
  • Dites-donc les Facilitateurs d’Alsace, ça devient national ! 🙂
  • Carrément !
  • Pour quand l’international ?
  • Demain
  • On peut aussi faire des sous-groupes privés sur Discord ou Teams, quand on est nombreux
  • Oui, il y a un salon général et on peut se répartir dans des salons en petits groupes !
  • ​Les cafés parlote des Facilitateurs d’Alsace sont aussi vraiment top !
  • Aujourd’hui on a essayé de mobiliser deux de nos cinq sens : la voix, la vue et l’écoute. Mais on pourrait réfléchir à une facilitation à distance mobilisant aussi l’odorat et le goût, ça pourrait être sympa
  • Oui, les 5 sens !!! Top

Et puis les remerciements apparaissent dans la conversation. Et cela nous a fait un très grand bien de les lire !

  • J’ai bien déridé mes zygomatiques 🙂
  • ​L’histoire collective – une expérience sympa
  • ​BRAVO A LA SUPER TEAM DES FACILITATEURS
  • Désolée je dois vous laisser ! Merci et bravo pour cette chouette expérience, A bientôt !
  • ​Merci beaucoup pour cette séance très agréable, originale et fluide ! 🙂
  • Merci et bravo à tous !
  • Merci pour de délicieux moment et toute mon affectation aux Alsaciens
  • MERCI 😉 Top et merci !
  • À bientôt et merci
  • Merci merci 🙂 A bientôt les facilitateurs
  • Merci pour ce moment !
  • Très sympa
  • Merci beaucoup de cette invitation. A très bientôt pur échanger sur la communauté facilitateurs
  • Un super moment, merci à tous et à très vite
  • MERCI MERCI MERCI !!!
  • Merciiiiiiiiii au top ! Bravo !
  • Bravo et merci pour ce moment (comme dirait une certaine Valérie) !
  • Merci pour ce beau et bon moment ! Belle soirée à tous
  • Merci et chouette d’avoir eu le courage de tenter des expériences !
  • La prochaine fois on danse tous ensemble !
  • Oui, on danse ! 🙂
  • Bonne soirée et prenez soin de vous.

Waouh, que de caresses visuelles positives ! Vos écrits nous ont beaucoup touchés et c’est ce que nous nous sommes dit dans le débrief à chaud qui a suivi entre les cinq organisateurs.

Dans la foulée, nous avons transmis un questionnaire aux participants et espérant qu’ils nous répondront car cela nous permettra d’imaginer et co-construire les pages suivantes de l’histoire des Facilitateurs d’Alsace !

A suivre.


Lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *