Le yoga du rire, c’est top !

Lors de notre rendez-vous surprise du 30 avril dernier, la séquence du yoga du rire a remporté un franc succès. Du coup on vous dit tout. Ou presque.

En préparant le Rendez-vous surprise du 30 avril dernier, Marcellin avait eu l’idée de proposer un yoga du rire en guise de brise-glace (icebreaker). Comme on avait vu que ça avait bien marché lors du Rendez-vous bonheur que nous avions organisé dans un parc en juin 2018, on s’est dit pourquoi pas le tenter le 30 avril, surtout que rire en cette période de crise sanitaire ne pourrait que faire du bien aux participants. Et on a bien fait, comme nous l’ont souligné celles et ceux qui ont répondu à notre enquête feed-back. Du coup, on a demandé à Marcellin de nous en dire plus sur le yoga du rire.

Pourquoi as-tu eu cette idée ?

Faire un brise-glace est une pratique régulière pour mettre de l’énergie dans un groupe. Un bon brise-glace permet de rire ensemble et de vite lâcher prise. Souvent, je le pratique au début d’une rencontre, ou à un moment où l’énergie est basse dans le groupe.

Pour moi, le brise-glace est l’occasion de créer le premier lien dans le groupe. Mais, avec le confinement, la difficulté est de créer ce premier lien à distance.

Je pratique le yoga du rire et cette idée de lâcher le rire confiné en nous est venu comme une évidence.

J’aime le yoga du rire par sa simplicité, au service de changer le monde par le rire.

Alors, pourquoi ne pas allumer les caméras et les micros et se mettre tous à rire ensemble, en même temps ?

C’est quoi le yoga du rire ?

Le rire permet à notre cerveau de sécréter l’hormone du bien-être ! Et en plus, il ne fait pas la différence entre un rire forcé et d’un rire naturel.

Pour cette séquence, l’idée était donc de demander à tous, à mon top, de lâcher le rire confiné, et de rire ensemble pendant 1 à 2 minutes.

La seule consigne était d’essayer de rire avec le ventre, comme si on mettait de la buée sur une vitre ! Et surtout de s’abstenir de parler. Juste RIRE !

Et quel est ton sentiment après coup ?

J’ai été surpris de la facilité pour les participants à rentrer dans l’exercice ! Après coup, sur les trente feedbacks exprimés, une vingtaine de participants ont souligné avoir bien aimé cette séquence, et une seule a indiqué avoir eu du mal à entrer dans l’exercice.

Pour ma part, je me suis bidonné ! Je n’en pouvais vraiment plus !! Et le fait de voir en vidéo les autres participants rigoler… les imaginer rigoler devant leur ordinateurs, seuls chez eux… amplifiait d’autant plus mon propre rire.

Bref, je le referai !


Lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *